AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Caeles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Caeles

¤ Novice ¤
avatar
Messages : 26
Expérience : 57

Carnet de route
Pouvoirs ou don: Rafales de vent
Arme favorite: Epée longue
MessageSujet: Caeles Dim 5 Fév - 13:59
Identité





Nom
Von Belt

Prénom
Marcus

Surnom
Caeles

Age
23 ans

Race
Mage de guerre.


Caractéristiques physiques

De grande taille, Caeles a toujours été impressionnant malgré sa carrure sèche. Sa puissance, il la tire de sa force tendineuse et non musculaire. Beaucoup se sont ainsi laissé surprendre par la vigueur de ce combattant hors paire, aux allures pourtant fragiles.
Ses long cheveux bruns, tombant jusqu'au bas du dos, féminise un peu son apparence raffinée. Ses yeux verts et son visage fin lui donnent un air félin à la fois paisible et menaçant.
Il n'exprime que très peu ses émotions, et cela se voit aux traits de son visage qui restent en tout occasion figés. Toutefois, gare à ses colères qui par contre sont très facilement lisible sur son visage et dans ses yeux.
Sa tenue vestimentaire, qui est en générale très sombre, ajoute une part de mystère à cet homme visiblement hors du commun. Beaucoup se demanderont quel est cet étrange instrument qu'il porte au poignet gauche, eh bien très peu en connaîtront la nature.

Comment les autres vous perçoivent

Caeles fait très largement bénéficier de son esprit de fin stratège. Nombreux sont ceux qui recherchent son enseignement à travers ses sages conseils. Toutefois, c'est un homme très discret et d'une modestie sans limite. C'est pour cela qu'il aura tendance à s'effacer lors des discussions de groupe en privilégiant l'action à la réflexion prolongée.
Il peut être un homme impitoyable avec ses alliés lorsque la situation l'exige. De nature persévérante, il ne comprend pas que l'on puisse baisser les bras, même dans les situations les plus désespérées. Il lui arrive très fréquemment de tenir des propos rudes envers ses amis dans le but de les pousser à user de leur colère pour surmonter les obstacles les plus difficiles à franchir.
Toutefois, malgré cette apparence d'homme digne et fort, Caeles reste une jeune homme qui souffre. Les plus clairvoyants décèleront, non sans efforts, une peine immense au fond de ses yeux. Toutefois, c'est quelque chose qu'il ne préfère pas étaler. Son frère aussi tait cette cause qui peine son frère depuis bien des années.

Qualités et défauts, visibles ou cachés

Caeles est quelqu'un de très persévérant. Dans les situations les plus désespérées, il est celui qui peut faire pencher la balance. Il pousse fréquemment ses compagnons à se surpasser afin qu'ils puissent remplir leurs objectifs. Bien qu'étant une qualité certaine, cette persévérance peut s'avérer être à double tranchant. Il n'est pas rare qu'il en vienne à blesser ses compagnons par ses propos rudes et profonds.
Beaucoup remarqueront aussi que pour la plaisanterie il n'est pas le premier. C'est certain, en cas de festin ce ne sera pas lui qui fera péter l'ambiance dans les chaumières.

Biographie



De nombreuses versions de cette légende existent. Ébruiter l’affaire n’était pas dans l’intérêt de certains dirigeants de Syaes ainsi que de certains mages et hommes d’église. Ce désastre fût alors étouffé et caché à la population. On dit que les rois eux aussi s’étaient complètement fourvoyés comme le reste des hommes clairvoyants. Toutefois, comment le leur reprocher ? Ce fût la première fois qu’un mage néophyte apparaissait dans de telles circonstances.

Chapitre I

Caeles naquît et grandît dans le paisible petit village de Winhill, en bordure côtière. En certaines périodes, le petit village accueillait de nombreux touristes souhaitant profiter du magnifique panorama que la nature avait forgé sur ces cotes. Ce village a donc toujours put bénéficier d’une relative protection de l’armée. Un petit contingent était installé dans le bourg afin de garantir l’ordre et la sécurité des habitants en cas d’attaque de bêtes sauvages. Les moyens de cette unité étaient désuets et elle serait complètement inutile en cas d’affrontement avec les autres nations, néanmoins, le Lieutenant Konrad maintenait un semblant de discipline au sein de ses rangs. Le Lieutenant était un vétéran. Il avait participé à bien trop de guerres pour ses quelques trentaines d’années. Sa hiérarchie lui confia alors la protection de cette petite station balnéaire en guise de récompense. Cette unité avait sa propre école et formait ses soldats sur le tas. Les recrues devenaient rarement des soldats d’élites, mais ils pouvaient au moins assurer convenablement la sécurité des habitants de Winhill. Caeles était Sergent dans la brigade d’intervention locale. Il avait sa propre unité sous ses ordres. Konrad l’appréciaient énormément et savait qu’il pouvait compter sur lui pour des missions plus délicates que la chasse aux monstres. Le jeune sergent respectait énormément son supérieur qui avait été son mentor. Le Lieutenant Konrad lui a tout appris et Caeles lui en était extrêmement reconnaissant.
Caeles avait un petit frère sur qui il veillait comme sur la prunelle de ses yeux. Il ne lui restait plus que lui comme famille et comptait bien faire de Kitai un homme bon et brillant. Le petit garnement âgé de 16 ans était du type aventurier et casse-cou comme son aîné. Il refusait toute forme d’autorité et voulait vivre sa propre vie. Admirant cependant son frère, Kitai voulait lui aussi assurer la protection de Winhill à sa façon. C’est ainsi qu’il s’autoproclama protecteur du petit village, lui et ses amis. Caeles ne prêtait pas beaucoup d’attention à ses activités tant que cela ne mettait pas sa vie en danger, par contre, il arrivait parfois que la petite troupe vienne à troubler l’ordre en pensant bien faire. Kitai ne comprit jamais pourquoi Caeles ne faisait que le réprimander en ne l’encourageant jamais, personne ne comprit jamais le lien qui unissait Caeles à son frère. Kitai répliquait inlassablement à son frère qu’il n’éprouvait jamais aucun sentiment et qu’il ne parviendrait jamais à fonder sa propre famille dans ses conditions. Kitai pensait ses remarques blessantes nécessaires pour obtenir la bénédiction de son frère et se marier avec sa douce et bien aimé Matsi. Il les regrettait cependant à chaque fois ses paroles et aurait voulu lui présenter ses excuses, mais sa fierté l’en empêchait.


Chapitre II

Tout changea le jour où l’on apprit qu’une jeune femme de Winhill fût atteinte de la maladie des Dieux. L’armée fût aussitôt déployée sous le regard impuissant du Lieutenant Konrad qui jugeait ces mesures extrémistes. La brigade d’intervention de Winhill fût contrainte de travailler de concert avec l’armée pour débusquer la jeune femme. Caeles ignorait que ce jour-là, il aurait dût envoyer son frère et sa copine visiter la capitale comme il était convenu. Très vite tout déchanta, les adolescents prenaient les armes contre l’armée du roi pour protéger la jeune femme qui était des leurs. Caeles et le Lieutenant Konrad tentèrent d’entrer en contact avec ce groupe pour négocier, mais ils furent stupéfaits quand ils s’aperçurent qu’il ne s’agissait pas de Kitai, mais de son bras droit. Caeles comprit bien vite que la fuyarde avait un lien directe avec son frère. Il devait très certainement s’agir de Matsi. Dang, le bras droit de Kitai s’excusa mais se dît obligé de raccompagner les deux miliciens jusqu’à la sortie pour continuer à mener le combat. Caeles demanda pourquoi une telle opposition. Dang répondît que l’armée comptait enlever une des leurs, et la fiancé de Kitai qui plus est. Cela était intolérable et son sens de la loyauté l’obligeait à combattre pour permettre à son meilleur ami de fuir avec celle qu’il aime. Caeles, hors de lui, frappa Dang qu’il connaissait bien. Ce dernier fût projeté au sol mais se releva.
« Tu peux me frapper autant que tu le veux, ça ne sera rien en comparaison de ce que l’armée fera subir à Matsi. »
La remarque transperça Caeles et le Lieutenant Konrad qui s’aperçurent qu’ils avaient à faire à des hommes maintenant et pour la première fois, Caeles eut peur. Il craignait de perdre tout ce qu’il avait dans cette affaire par pur négligence de sa part. Kitai et Matsi avait pourtant essayé de lui dire, mais il n’avait rien voulu entendre. Les deux miliciens quittèrent alors les résistants pour se retrouver sur la place du bourg, cernée par l’armée. Le Lieutenant Konrad fît son rapport au Seigneur Wartz qui ragea en apprenant que les deux fugitifs leurs avaient échappés. A partir de cet instant, une foudre se déchaîna sur Kitai et Matsi qui ne purent connaître de répit. On dit que l’armée avait été si violente dans sa battue que Caeles se sentit contraint de déserter pour protéger son frère. Les trois compagnons fuirent vers la forêt des sanctuaires tandis que les compagnons de Kitai risquaient de se faire exécuter.

Chapitre III

La forêt des sanctuaires étaient à plusieurs jours de marche. En attendant d’y arriver, il fallait veiller à ne pas se faire repérer. L’armée était encore à leur trousse et s’arrêter trop longtemps réduirait l’écart si durement acquis. Toutefois, Matsi n’était pas entraînée et il lui fallait du repos. Cette maladie l’épuisait et la faisait quelques fois délirer. Caeles étudia la jeune femme et cru reconnaitre une certaine forme de démence, celle qu’acquérait les hommes au combat après avoir assisté à des horreurs sans nom. Toutefois, pour ne pas alerter son frère, Caeles resta silencieux durant tout le trajet. Kitai pensait qu’il lui en voulait pour avoir agi seul. Néanmoins il se demandait comment il aurait pu faire autrement, il ne l’avait pas cru et ne pouvait donc pas trouver d’autres alternatives ensemble.
Durant le trajet, ils rencontrèrent une escouade de l’armée. Celle-ci passa sans se soucier de ce qui les entourait. Après avoir analysé la situation, Caeles se dit que toute l’armée n’avait pas été mise au courant. La nouvelle d’un échec probant et d’une fuite d’une jeune femme atteinte par la maladie des Dieux ferait désordre. Cette arrogance de la part de Wartz leur donnait une chance supplémentaire d’atteindre leur objectif. A ce propos, Kitai demanda à son frère ce qui lui faisait penser que les Dieux les aideraient. Caeles préféra rester coït en gardant un air stoïque. Lui non plus n’en savait rien, mais il préférait ne pas faire courir le désespoir dans le cœur de son frère. Il préférait lui faire croire qu’il était encore sous le joug de la colère et qu’il existait peut être encore un espoir de guérir celle qu’il aime.
Plus ils montaient vers le nord-ouest, plus ils avaient de chance d’échapper à leurs bourreaux. Sur les dernières heures de trajet, Caeles accéléra le pas. Il voulait absolument parvenir à la forêt des sanctuaires tant que la lumière du soleil brillait encore, quitte à risquer l’épuisement de Matsi. La route se faisait de plus en plus escarpée, des signes de conflits antérieurs marquaient le paysage et des créatures dangereuses rôdaient dans les parages. Marcher de nuit ou dormir sur place n’étaient pas des options envisageables. Tandis qu’ils s’engouffraient dans la forêt et après bien des heures de marches laborieuses, le petit groupe arrivèrent à un premier sanctuaire. Ironiquement, Kitai demanda à son frère quel est ce dieu qui leur apporterait son aide. Caeles se retourna avec un regard empreint de colère et le réprimanda en lui expliquant qu’il ne fallait pas se moquer des Dieux. Le jeune homme plongea dans son silence tout en aidant Matsi à s’installer sur un bloc de pierre qui fût jadis parti intégrante de la bâtisse.

Chapitre IV

Lasse et pensant être arrivé à bon port, Caeles ordonna que les deux jeunes gens prennent du repos durant la nuit. Caeles quant à lui resta éveillé pour faire le guet et tenter de trouver une solution, en vain. Désormais il avait toute l’armée contre lui ainsi que les hommes d’église et d’état. Il était mal barré. La nuit fût trop longue pour que Caeles parviennent à lutter contre la fatigue. Il sombra lui aussi dans un profond et lourd sommeil où il rêva du renversement des deux rois qui amena la paix en Syaes.
Un craquement de branche l’alerta au petit matin. Il ouvrit les yeux pour voir venir un coup de poing qui l’assomma aussitôt. Durant son inconscience il rêva encore. Cette fois il vît Syaes en feu avec les deux rois face à face et une ombre terrifiante et planante sur eux. Caeles se réveilla lentement après ce rêve avec un mal de tête affreux. L’amplitude du soleil lui indiquait que le zénith devait pointer à l’heure actuelle. Il sentit ses mains ligotées derrière son dos tandis qu’il était couché sur le flanc, à même le sol. Il observa brièvement autour de lui et vît ses deux compagnons à genoux et attachés. Wartz s’approcha de Caeles pour le frapper dans les cotes avec un coup de pied fulgurant. Caeles émit un râle tandis que sa respiration fût coupée. Après quelques instants pour reprendre ses esprits il put confirmer qu’il n’avait rien de cassé. Tandis que Wartz débitait que son armée était supérieure à une pauvre unité de chiens de garde, il dégainait une dague et présenta la lame sous la gorge de Matsi. Par crainte de la voir égorgée, Kitai trouva la force de se relever pour bousculer Wartz qui tomba au sol. Caeles se précipita vers eux en assommant un soldat d’un coup de pied dans la tête. Pendant ce temps Kitai se saisit de la dague de Wartz et c’est comme il le pu qu’il coupa les liens de Caeles. Ce dernier récupéra sa lame et se plaça pour protéger son frère et sa fiancée. Et c’est pris de colère que Caeles prit conscience de son nouveau pouvoir. Désespéré, il comptait se lancer corps et âme dans la bataille pour frayer un chemin à son frère. Dès qu’il eut atteint un certain seuil d’adrénaline une tempête se déclencha. Le ciel s’obscurcit, une pluie diluvienne commença à s’abattre sur la forêt des sanctuaires. La petite brise se changea peu à peu en vent, le vent en bourrasque puis une tempête infernale se leva pour balayer les soldats du roi. Caeles était pris dans une spirale riche en couleur qui l’empêchait de se mouvoir. De sa prison éphémère, il ordonna à son frère de prendre la fuite. Ce dernier s’exécuta. Il prit Matsi par la main et s’enfonça dans la forêt sous les branches des arbres tombantes. Wartz quant à lui, assistait à la scène avec stupeur. Son armée se faisait balayer comme un fétu de paille. Qui était donc ce soldat étrange ? Comment avait-il pu obtenir la faveur du Dieu du vent pourtant si capricieux ? Wartz se saisit donc de sa lame et fonça vers Caeles pour le trancher en deux. Toutefois, lorsque la lame entra en contact avec la spirale de couleur, Wartz fût projeté quelques mètres en arrière et perdit connaissance.
Il en fût de même pour Caeles. Suite à la disparition des hommes du roi, il chuta et sombra dans un profond coma.

Chapitre V

A son réveille il se retrouva dans un monde bien étrange. Le ciel était recouvert d’épais nuages noirs. Le sol était asséché et écaillé et il n’y avait aucune trace de vie autour de lui. Caeles se releva péniblement et commença à avancer laborieusement, se demandant où il se trouvait. Après quelques minutes de marches il arriva face à un gouffre. Il n’y avait rien dans ce monde. Il était enfermé dans un monde qui n’était pas le sien. Le désespoir commença à s’emparer de lui. Il se laissa chuter au sol, à bout de souffle. Il se demandait si son frère avait réussi à survivre. Ce serait son seul réconfort.
Se laissant divaguer au loin, il aperçut un halo de lumière s’approcher de lui. Ce halo tourbillonna autour de lui puis une silhouette prit forme. Face à cette hallucination, Caeles trouva la force de se relever. Il s’agissait d’une jeune femme d’une beauté sans pareille et de plus, il la connaissait très bien. Ils se prirent la main tandis que Caeles se sentit frissonner.
« Amoïra, c'est bien toi ? »
La jeune femme acquiesça puis lui expliqua qu’il n’était pas mort, pas encore. Elle lui demanda d’écouter ce qu’avait à dire Lilen, le Dieu du vent, et d’accepter de travailler avec lui. Ce serait seulement en accédant à la volonté de son Dieu qu’ils pourraient vivre ensemble dans l’éternité.
La demande était confuse, mais Caeles se tenait face à la femme qu'il avait toujours aimé. Il lui avait juré fidélité jusque dans l'éternité. C'est pourquoi il ne chercha jamais à refaire sa vie. Il existe des personnes qui sont faites pour vivre en symbiose. Quand l'une d'entre elle meurt, l'autre finit inévitablement par flétrir.
Conscient qu’il s’agissait là du seul moyen de sauver son frère et Matsi, puis de retrouver son amour, Caeles accepta de servir Lilen et d’être l’instrument de sa volonté. Sa quête ne lui avait pas été dictée clairement, mais il se doutait qu’il y avait un lien entre ces étranges rêves et le royaume de Syaes. La jeune femme illuminée embrasa son amant puis un voile de lumière aveuglant Caeles le ramena au monde réel. Wartz et ses hommes n’étaient plus là. Son frère et Matsi avaient sans doute fuis. Il lui fallait maintenant les retrouver et réfléchir à la marche à suivre pour renverser les deux rois sanguinaires de Syaes.

Pouvoirs ou mode de combat

(Mage de guerre de type Air)
Sorts :
* Rafales de vent : Un vent tranchant assaille l'ennemi et le taillade de toute part. La brutalité du souffle engourdi un petit instant la cible.
Style de combat :
* Maniement de l'épée : Caeles bénéficie de l'agilité procuré par Lilen pour combattre ses ennemis au corps à corps. Sa rapidité d’exécution lui permet de s'infiltrer dans les rangs ennemis et de causer un maximum de dégâts en un minimum de temps.

Fonction

Ex Sergent de l'armée de Wazeik.

Statut actuel

Recherché par toute l'armée de Wazeik. Les habitants du royaume ont peur de lui et ne l'aideront pas car la propagande le place en ennemi de l'humanité possédant d'horribles pouvoirs malveillants.
Les autres nations restent neutres à son égard.





Dernière édition par Caeles le Mer 8 Fév - 17:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Conseil Suprême

¤ Expert ¤
avatar
Cailloux : 150
Messages : 661
Expérience : 500

Carnet de route
Pouvoirs ou don:
Arme favorite:
MessageSujet: Re: Caeles Dim 5 Fév - 19:19
re bienvenue!

he bien que dire, si ce n'est que ça c'est de l'histoire!

J'aime beaucoup la façon dont tu fait intervenir la religion dans la biographie!

Juste un point : visiblement Caeles s'éprend de la jeune femme de son rêve, mais je trouve que ça ne ressort pas trop.

Et un petit autre 2ème point : il reste pas mal de fautes, un petit coup de relecture pour essayer de supprimer les plus grosses ça serait pas mal!

Mis à part ça, pour ma part tu es validé, et j'avoue que vu la situation dans laquelle est ton perso, j'ai hate de voir ce que ça va donner *mwhahaha -rire sadique- *

(à ce propos, j'ai un perso Soren qui est assassin et pour le moment sur la touche, si jamais y a personne dans le coin pour rp je le vois trop bien se faire engager pour te faire la peau, ou Umbre aussi d'ailleurs, ou les deux *sifflote* )

Voilà pour le moment! Je te laisse relire tout ça et les autres te dire bonjour ou faire leurs propres remarques!

A bientôt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateurhttp://kiowenai.forumsactifs.net
Caeles

¤ Novice ¤
avatar
Messages : 26
Expérience : 57

Carnet de route
Pouvoirs ou don: Rafales de vent
Arme favorite: Epée longue
MessageSujet: Re: Caeles Dim 5 Fév - 20:23
Je vais effectuer la relecture au plus tôt. J'ai un peu de mal à corriger quand c'est moi qui écrit Smile

En ce qui concerne la femme du rêve, il est évident que je n'ai pas assez développé car en fait il s'agit de sa fiancé qui est morte pour des raisons que vous découvrirez plus tard au court du jeu. Il y a aussi pas mal de zones d'ombres qui ont été volontairement semées dans le scénario, eh bien tout cela est normal ! Je suppose que la maladie des Dieux te parle ;-)

En ce qui concerne le RP j'accepte volontiers l'invitation. Que ce soit toi, Umbre ou vous deux à la fois il n'y a aucun problème. Je me ferai une joie de convaincre vos personnages de rejoindre ma quette haha ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Caeles
Revenir en haut Aller en bas

Caeles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiowenai :: Mises en bouches :: Les habitants :: Les disparus... :: Habitants de l'ancien Kio-