Kiowenai
Le forum est actuellement en reconstruction, repasse en milieu du mois pour en savoir plus !

PS : le design est horrible, mais ça va s'arranger !



 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Ikryo Sharr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Ikryo Sharr

¤ Novice ¤
avatar
Messages : 10
Expérience : 16
Métier : Maître des Lames de Salvat

Carnet de route
Pouvoirs ou don:
Arme favorite: Lance et épée bâtarde
MessageSujet: Ikryo Sharr Jeu 4 Oct - 0:47
Identité





Nom
Sharr

Prénom
Ikryo

Surnom
-

Age
42

Race
Trunien


Caractéristiques physiques

Bien qu’il n’aie jamais été soldat de profession, Ikryo est un combattant aguerri, habitué aux batailles que sa guilde lui a apportées. De fait, il est doté d’une musculature puissante, ce qui n’est pas pour déplaire à ces dames. Du haut de son mètre quatre-vingt, et de ses cent cinq kilos (de muscle, principalement), c’est un Trunien impressionnant. Impression renforcé lorsqu’il se trouve sur le dos d’Oroch, son ursiroc familier, évidemment. Comme la majorité des Truniens, sa peau est mate, et ses yeux sont noisette. Toutefois, ses cheveux qu’il porte courts, et sa pilosité en général, sont d’un blond extrêmement clair voire blanc, pour une raison inconnue.

Il s’équipe souvent d’une lourde armure de plates en acier lorsqu’il sort, bizarrement il s’y sent plus à l’aise que dans des vêtements civils. Dans son dos vole une cape aux couleurs des Lames de Salvat à laquelle il tient beaucoup. Il est également souvent armé de son arme de prédilection : une longue lance à pointe large en argent, dont la hampe en chêne massif est gravée de runes censées le protéger en combat. En réalité, c’est plus décoratif qu’autre chose. Cette arme est idéale pour se battre lorsqu’il monte Oroch, mais il porte également à la hanche une épée bâtarde en acier, au cas où le combat serait trop rapproché.

Comment les autres vous perçoivent

Ikryo Sharr est un meneur d’homme, et en possède le charisme et l’assurance. Les gens sont aisément impressionnés par sa simple présence, et encore plus lorsqu’il prend la parole. D’autant que la célébrité toujours croissante de la confrérie contribue à le faire connaitre toujours plus. Malgré ça, c’est quelqu’un de plutôt taciturne, préférant n’ouvrir la bouche qu’après avoir jaugé ses dires et leur impact.
En tant que Maître des Lames de Salvat, il protège la guilde, et ses subordonnés savent qu’ils peuvent compter sur lui en cas de force majeure, mais aussi qu’ils ont tout intérêt à lui obéir s’ils ne veulent pas s’attirer ses foudres.

Qualités et défauts, visibles ou cachés

Bien qu’il en soit le dirigeant, il ne se considère pas comme le membre le plus fort au combat que les Lames connaissent, laissant volontiers ce rôle à qui veut bien le réclamer. Bien sûr, et si le temps le lui permet, il ne refuse pas un duel, y voyant là un moyen d’entretenir sa forme et d’entrainer ses hommes.
Ikryo est également un homme droit et juste, chassant la corruption là où il la trouve, à commencer par les sièges locaux de la guilde. Ainsi, il refuse que les Lames acceptent tout contrat à but malhonnête, tel qu’un assassinat ou une attaque injustifiée, et cherchera toujours la solution la plus équitable lorsqu’un conflit se présente à lui.
Etre Maître d’une guilde n’est pas sans conséquence, surtout lorsque celle-ci est aussi répandue que les Lames. Ainsi, Ikryo se doit souvent d’aller défendre l’honneur de la sienne, et punit sévèrement quiconque viendrait l’entacher, si tant est qu’il l’apprenne. Tâche qui lui tient à cœur, autant que l’organisation elle-même. Toutefois cela pourrait bien être aussi sa faiblesse, puisqu’il s’efforcera toujours de défendre sa guilde, quand bien même cela l’enverrait dans la gueule du loup.

Biographie

Né à Salvat de parents commerçants, Ikryo Sharr vécut une enfance heureuse bercée des histoires des Truniens de légende, de combats épiques et surtout de l’histoire que tout le pays connait par cœur : celle de Jauel Trands, le premier dresseur de chimère. Presque élevé par ces histoires elles-mêmes, il s’éprit de rêves de gloire et d’honneur, et refusa bien vite de suivre la carrière marchande à laquelle ses parents le destinaient. Heureusement pour eux, ils eurent bien vite un second héritier à qui transmettre l’affaire. Dès ses douze ans, le jeune garçon assistait en cachette aux entrainements de l’armée, et s’exerçait par la suite tout seul à chacun de ses moments de libre. Rejoindre les rangs des militaires devint très vite son propre rêve, et motivé par celui-ci, son entrainement solitaire finit par porter ses fruits, et cinq ans plus tard il était parmi les meilleurs bretteurs de Salvat.

Pourtant il ne put rejoindre l’armée car il lui manquait une chose primordiale : un familier. En effet, obnubilé par ses exercices et en dépit de son sang, il n’avait pas reçu l’appel de la nature qui lui aurait valu l’un de ces loyaux compagnons. Ainsi privé de son rêve, il partit en direction des bois sacrés dans un vain espoir d’obtenir l’assistance de leurs occupants, mais rien n’y fit. En désespoir de cause, il finit par errer dans les rues de Salvat, se demandant ce qu’il allait bien pouvoir devenir. Il ne pouvait pas devenir marchand, sa propre fierté le lui interdisait, mais il n’avait guère plus d’autre choix. Déprimé plus qu’autre chose, il passait nombre de ses soirées dans des tavernes, dépensant un argent qu’il ne possédait même pas.

Mais un soir, fortement éméché, il cassa une table de l’établissement qu’il fréquentait au cours d’une rixe qu’il avait lui-même provoquée. Une histoire de bruit, avait-il semblé. Excédé, le propriétaire l’avait sommé de le rembourser sans quoi il engagerait des poursuites contre lui. Malheureusement, Ikryo n’avait pas un sou en poche, comme d’ordinaire, et cru bien que c’en était fini de lui. Mais c’était sans compter un dénommé Leyan Tren qui paya pour lui, demandant en contrepartie que le jeune homme, alors âgé de dix-neuf ans, le suive. Ne comprenant pas pourquoi, mais empli de gratitude, il accompagna son créditeur sans poser plus de questions.

Bien vite, l’homme d’âge mûr le mena dans une grande bâtisse qui s’avéra être le siège des Lames de Salvat, ce qu’il lui expliqua une fois à l’intérieur. Il lui expliqua également que les Lames étaient une guilde de mercenaires louant ses services pour divers travaux, bien qu’elle aie vu le jour comme milice de Salvat. Ikryo ne comprit pas pourquoi la cité s’était vue constituer une milice alors qu’elle disposait déjà de toute une armée pour la protéger, mais il n’eut guère le temps de partager ses pensées. Leyan lui annonça ensuite qu’il était le maître actuel de cet ordre, et que toute dette envers lui était une dette envers l’ordre. De fait, le jeune homme se retrouva rapidement, et malgré lui, embarqué dans diverses tâches que lui confiait l’organisation.

Lorsqu’il eut recouvré toute sa dette, qui englobait non seulement l’incident de la taverne, mais tous ses impayés précédents, le maître lui fit une proposition : rentrer chez lui, où rien de plus qu’auparavant ne l’attendait, ou alors rester au sein des Lames, et évoluer parmi elles, mais plus à titre gracieux. Et à compter de ce moment, il pourrait choisir ses propres missions. Bien sûr, Ikryo accepta sans y réfléchir plus longtemps, l’opportunité était trop bonne. Et trois ans passèrent ainsi pendant lesquelles il rattrapait tout le temps qu’il estimait avoir perdu depuis que l’armée l’avait rejeté.

L’année de ses vingt-deux ans, une mission l’envoya en compagnie de trois autres Lames dans la jungle épaisse qui s’étendait au nord des provinces de Trands. Une espèce inconnue de plante y avait été découverte, et un herboriste renommé de Salvat en avait réclamé un spécimen pour l‘étudier. Pendant qu’ils poussaient leurs investigations dans les profondeurs de la jungle, ils rencontrèrent une espèce d’ours qu’Ikryo et ses compagnons n’avaient jamais vue encore, ils semblaient naturellement couverts d’une armure osseuse et étaient plus grands que la moyenne. A l’aise de par leur sang, les Truniens ne s’affolèrent pas, et laissèrent les animaux en paix, mais l’un d’entre eux, une femelle, s’approcha légèrement, déposa un paquet et reparti, regardant juste une fois en arrière, comme emplie d’une détermination farouche qui lui disait que c’était la chose à faire. Surpris, Ikryo s’y intéressa de plus près, jusqu’à constater qu’il s’agissait d’un petit de ces ours étranges. Ne sachant que faire, il le toucha brièvement, et un déclic se produisit dans son esprit. Il croisa le regard de l’animal, et comprit qu’il l’avait également entendu. Troublé, il repartit cependant avec ses confrères en quête de la plante, qu’ils trouvèrent rapidement, et s’aperçut que le mammifère les suivait. La mission remplie, ils rentrèrent à la capitale Trunienne, l’ours toujours sur leurs talons.

Plus tard, il apprit qu’il s’agissait d’un ursiroc, et qu’apparemment c’était à présent son familier. Ikryo, qui ne s’y attendait pas le moins du monde, le baptisa sommairement Oroch, et tenta de s’en occuper tant bien que mal, mais il s’avéra, au grand soulagement du Trunien, qu’il s’occupait très bien de lui tout seul.

Au fil des années, les liens entre Ikryo et Oroch se renforcèrent, ils se comprirent de mieux en mieux, sans jamais avoir besoin de se parler. Les deux compères étaient aussi taciturnes l’un que l’autre, aussi les paroles se faisaient rarement entendre. Au fil des années également, Ikryo gagna en réputation et en avancement, tout en s’entrainant à combattre sur le dos d’Oroch à l’aide d’une longue et lourde lance. Il devint vite aussi à l’aise avec cette dernière qu’avec son épée, se classant parmi les plus forts de la guilde, pourtant ce n’était pas son but : il voulait juste être en mesure d’accomplir tout travail.

A ses trente-cinq ans, Leyan Tren lui annonça qu’il lui cédait la place en tant que maître des Lames, désireux de prendre sa retraite, plus que méritée. Depuis, il s’efforce de maintenir la confrérie sur la route que Leyan et ses prédécesseurs lui avaient tracée, tout en continuant à répandre son influence, notamment en installant un siège à Galielle, la capitale des Ertz.

Familier

Oroch, ursiroc mâle de vingt ans. L’ursiroc est un ours doté d’une armure osseuse naturelle, au tempérament bien affirmé. Massif, il pèse plus d’une demie tonne, pour une longueur de deux mètres et demi, ce qui en fait un animal très impressionnant, surtout lorsqu’il se dresse sur ses pattes arrière. Pourtant, en dépit de ce corps semblant lourd, son épaisse fourrure, ainsi que son armure naturelle dissimulent une puissante musculature, lui permettant de couvrir une distance importante en peu de temps tout en portant des charges conséquentes. Ses capacités offensives ne sont pas en reste, puisque son odorat lui permet de sentir toute menace (ou tout du moins toutes celles détectables à l’odeur) dans un rayon de cinquante mètres, et ses griffes acérées, ses crocs tranchants, sa mâchoire puissante et sa force brute monstrueuse sont à même de gérer ladite menace.

Oroch est de couleur brune sur le corps, beige au niveau du ventre et du torse. Ses coussinets et sa truffe sont noirs, et ses yeux sont noisette avec une fine couronne dorée. On peut trouver une cicatrice passant juste à coté de son œil droit, partant du haut du crane jusqu’à sa mâchoire supérieure, trace d’un violent et ancien combat avec l’un de ses congénères. D’une manière générale, Oroch est calme, bien qu’il supporte difficilement les bruits trop insistants, qu’il sait aisément faire cesser d’un rugissement pour le moins convaincant. En revanche, s’il détecte un grand danger pour lui ou surtout pour Ikryo, il se transforme en une furie sanguinaire, que son maitre est le seul à pouvoir arrêter. Dans cet état, il peut parfois provoquer des dommages collatéraux, mais cela reste rare.

Influence sur les autres animaux

Ikryo n’est pas la personne la plus proche des animaux que la race trunienne ait connue. A vrai dire il ne s’y intéresse pas vraiment, et les animaux le lui rendent bien. Ainsi, il est très rare que les animaux sauvages l’attaquent (quand bien même ils s’y oseraient malgré la présence d’Oroch), et, lorsqu’il leur parle, il peut arriver à les apaiser, chose que tout Trunien devrait savoir faire. Toutefois, au-delà de ça...

Autre

Quatrième Maître des Lames de Salvat.

Si Oroch pose problème parce que trop puissant, je suis prêt à faire un flashback sur la recherche de la plante inconnue en tant que quête spéciale =)


Revenir en haut Aller en bas
http://kiowenai.forumsactifs.net/t447-ikryo-sharr
Umbre

¤ Expert ¤
avatar
Cailloux : 0
Messages : 303
Expérience : 358

Carnet de route
Pouvoirs ou don: Œil de Pierre, Regard d'une autre Dimension
Arme favorite: Châtiment et Espérance

_________________
Lorsque l'homme découvre l'amour, il doit s'attendre à découvrir la haine

Rejoins nous du côté Obscur nous avons des Gâteaux !!
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr Ven 5 Oct - 12:35
Bien j'ai lu tout cette fois-ci et je ne peut que te donner mon accord. Je vais par-contre évoqué les points sensible ou ce qui m'a paru peut être obscur ou mal exploité. Déjà ton familier on en a un peu discuter, personnellement ça me va car tu le considère plus comme un destrier si l'on suit ton explication (utilisation de la lance pour maîtriser l'art de la joute ou la cavalerie j'imagine). Après d'un point de vue d'un Admin ou de modo que je suis pour pareil familier cela change, je ne trouve pas ça déséquilibré tu est maître d'une guilde après tout.

Ton personnage reste dans les archétypes du dirigeant qui prend soin de ses hommes j'imagine, ce qui est une bonne chose. Je n'ai rien contre de se côté là. Tu indique qu'il ne ressent pas cette envie de montrer qui est le meilleur malgré le fait qu'il soit le chef donc. Après les questions que je me posent réellement sont :
-Quel est la mission par lequel tu va commencer ? Si tu en as une en tête bien sûr. Je peut te préparer ça si jamais tu as déjà une idée. Même si je pense qu'une rencontre serait bienvenue sûrement pour le début.
-As tu des idées de membres pour rejoindre ta guilde ?
-Est ce que les Lames de Salvat sont reconnus par le Conseil comme de véritables mercenaire ? Ou alors sont ils une organisation un peu plus proche du régime Trunien que des autres peuples ?
-Ont ils une quelconque alliance avec un maison humaine qui ont déclarés des conflits interne ? Je parle des deux grandes cités.
-Quel sont leur motivation au moyen ou long terme pour l'instant ? Peut être enquête ils sur les bizarreries de la ville de Gétys ou encore sur les "Kirks"

J'espère que tu prendras le temps de répondre a tout ça ^^
Bon courage en tout cas personnellement j'ai presque envie de te validé même sans que tu réponde mais rien que pour la curiosité je vais te laisser tout ceci.

Bienvenue (une fois encore) et bon vent !
Revenir en haut Aller en bas
Ikryo Sharr

¤ Novice ¤
avatar
Messages : 10
Expérience : 16
Métier : Maître des Lames de Salvat

Carnet de route
Pouvoirs ou don:
Arme favorite: Lance et épée bâtarde
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr Ven 5 Oct - 13:34
    Alors alors alors...

    1. Pour la mission, j'étais prêt à faire celle dont je parle dans ma bio, en flashback, histoire de débloquer Oroch, mais puisque ce n'est plus la peine... Je suis d'accord qu'une rencontre est le mieux, une guilde d'un seul joueur n'étant pas des plus utile, d'autant que pour le coup ce ne serait pas très cohérent non plus.

    2. Illver. La guilde était son idée mais il ne voulait pas en jouer le maître, donc en théorie il la rejoindra... quand il reviendra. Autrement, je vais placer une proposition dans les demandes et nous verrons bien qui est intéressé =)

    3. Si j'en crois le Conseil Suprême :
    Citation :
    Après avoir étudié la présence de la guilde sur tout le territoire, le Conseil ne vit pas de remarques particulières à formuler : de toute façon, elle était déjà trop connue et répandue pour qu'ils puissent intervenir... En tout cas, tant qu'elle fonctionnerait sur ce mode là.

    Le Conseil Suprême valida donc la demande, se promettant toutefois de la garder à l'oeil : il ne faudrait pas qu'une telle organisation nuise de quelque façon à sa suprématie...
    On peut donc dire que le Conseil reconnait la guilde en tant que telle, et comme c'est avant tout une guilde de mercenaires... Quant au régime Trunien, les Lames étant avant tout une milice pour Salvat, c'était un peu comme défier l'armée et lui dire qu'elle était incapable de défendre la cité. Je pense qu'à ce niveau, le gouvernement ne s'occupe pas trop des Lames, à l'image du Conseil. En revanche, la Guilde du Commerce les apprécie et demande souvent leur protection pour certains convois précieux.

    4. Les Lames sont présentes tant à Tagkys qu'à Wazeik, de fait elles ne peuvent pas prendre parti sans craindre de représailles, et encore moins se battre dans les deux camps. D'une manière générale, la guide ne prend pas part aux conflits humains, sauf s'il s'agit de la défense d'un parti tiers, ou d'une tâche confiée par les mages... dans une certaine mesure.

    5. Les Kirks... Difficile d'enquêter sur une chose dont on ignore l'existence, non ? ^^ En fait je pensais à une mission justement, où les mages de Mepyr demanderaient assistance et protection pour enquêter sur Gétys, mais en fait je ne sais pas trop où ils en sont à ce sujet, s'ils ont déjà commencé les investigations ou pas, etc. En dehors de ça, et tant qu'aucune Lame ne va se perdre à Gétys, la guilde n'a pas trop de raisons de s'y attarder.

    Voilà, j'espère que ça répond à tes questions, si tu en as d'autres n'hésite pas x)
Revenir en haut Aller en bas
http://kiowenai.forumsactifs.net/t447-ikryo-sharr
Umbre

¤ Expert ¤
avatar
Cailloux : 0
Messages : 303
Expérience : 358

Carnet de route
Pouvoirs ou don: Œil de Pierre, Regard d'une autre Dimension
Arme favorite: Châtiment et Espérance

_________________
Lorsque l'homme découvre l'amour, il doit s'attendre à découvrir la haine

Rejoins nous du côté Obscur nous avons des Gâteaux !!
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr Ven 5 Oct - 13:40
Bon ça me va, tu est validé bonne chance pour la suite.
Je pense que le mieux serait d'exposer une proposition pour les membres du côté des guildes pour en recruter.
Revenir en haut Aller en bas
Ikryo Sharr

¤ Novice ¤
avatar
Messages : 10
Expérience : 16
Métier : Maître des Lames de Salvat

Carnet de route
Pouvoirs ou don:
Arme favorite: Lance et épée bâtarde
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr Ven 5 Oct - 13:44
    Merci bien. =)
Revenir en haut Aller en bas
http://kiowenai.forumsactifs.net/t447-ikryo-sharr
Conseil Suprême

¤ Expert ¤
avatar
Cailloux : 150
Messages : 659
Expérience : 500

Carnet de route
Pouvoirs ou don:
Arme favorite:
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr Sam 6 Oct - 13:28
Waa je bave devant la fiche com d'hab!

Bref rien à ajouter, si ce n'est que j'ai hate de voir les lames en action!
Revenir en haut Aller en bas
http://kiowenai.forumsactifs.net
Ikryo Sharr

¤ Novice ¤
avatar
Messages : 10
Expérience : 16
Métier : Maître des Lames de Salvat

Carnet de route
Pouvoirs ou don:
Arme favorite: Lance et épée bâtarde
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr Sam 6 Oct - 22:16
    Merci Supra, mais pour les voir à l'action encore faudrait-il qu'il y en ait, or pour le moment ça ne se bouscule pas vraiment au portillon XD
Revenir en haut Aller en bas
http://kiowenai.forumsactifs.net/t447-ikryo-sharr
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Ikryo Sharr
Revenir en haut Aller en bas

Ikryo Sharr

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiowenai :: Mises en bouches :: Les habitants :: Les disparus... :: Habitants de l'ancien Kio-